ENTRETIEN DES CHEVEUX GRAS
Situées à la base de chaque cheveu, les glandes sébacées sécrètent une  » graisse » dont le rôle est de lubrifier le cheveu et de le protéger. La présence démesurée de cette graisse constitue la séborrhée. Cela peut être une réaction pour protéger les cheveux de la pollution.
La puberté peut également en être la cause mais d’autre facteurs interviennent: les permanentes, couleurs ou encore brushings à répétition. Les troubles du sommeil, la constipation, le stress, la nervosité, la contrariété, la fièvre peuvent également expliquer ce problème.
La séborrhée peut être à l’origine de la chute des cheveux. L’alopécie séborrhéique est due à l’arrêt ou la diminution de la multiplication des cellules germinatives. Le cheveux meurt, ou s’affine. UN autre cheveu pousse à sa place mais il est plus fragile. Les cheveux repoussent environ 25 fois dans une vie, ils sont de plus en plus fragiles.
Pour traiter les cheveux gras, il faut avant tout maintenir le cuir chevelu propre. Les lavages trop fréquents avec des produits agressifs activent les glandes sébacées. Les shampooings de qualité de PH acide sont donc à privilégier.

ENTRETIEN DES CHEVEUX SECS
Contrairement aux cheveux gras, les cheveux secs souffrent d’une atrophie des glandes sébacées. Le cheveu est composé de plusieurs couches cellulaires vulnérables aux attaques extérieures.
Les bains de mer, rayon du soleil, produits agressifs, les ammoniaques et oxydants contenus dans les colorations, séchages trop chauds, lissages ou permanentes abîment ces couches cellulaires et rendent les cheveux secs. Fragilisés, les cheveux secs deviennent rêches et ternes.
Pour y remédier il faut traiter par des masques ou shampooings nourrissants à appliquer sur les pointes uniquement car les racines risquent de devenir grasses.
D’autre part, une alimentation équilibrée ou des compléments alimentaires peuvent aider à régler le problème. Les vitamines A,B et E , le zinc, les acides gras et anti- oxydants fortifient le cheveu.
Tout comme protéger votre peau du soleil, vos cheveux méritent eux aussi un surcroit d’attention durant les vacances .Shampooing nourrissants et masques et protecteurs de soleil sont à votre disposition pour préserver votre crinière tout au long de l’été.
Il est très important de bien choisir son shampooing, surtout en été. Préférez pendant cette période ou vos cheveux seront secs et cassants, des produits riches en corps hydratants et gras. Tous les shampooings à base d’huile de noix, beurre de karité, ou d’huiles essentielles seront opportuns même au début de séjour. Ceux-ci stimulent les vaisseaux capillaires. Les shampooings nourrissants après soleil sont également parfaits pour la saison.
Et…. obligatoirement de se rincer les cheveux à l’eau froide au moins deux longues minutes. Tant que vos cheveux ne crissent pas sous vos doigts c’est qu’il reste du produit dans votre chevelure et celle-ci redeviendra grasse beaucoup plus vite .Or laver ses cheveux trop souvent les abimes.
OPTEZ POUR UN CHAPEAU
Composés de kératine, les cheveux ne peuvent pas suivre une bonne phase anagène (phase de croissance) s’ils sont maltraités. Le soleil, le sel , le vent et le sable sont autant de menaces pour sa repousse.
Portez des chapeaux ne sert donc pas seulement à se pavaner mais bien à préserver vos cheveux d’éventuelles agressions.

 

ENTRETIEN DES PELLICULES

Les pellicules comme les démangeaisons qui les accompagnent souvent, sont souvent très désagréables et correspondent à une activation des cellules dermique du cuir chevelu et à l’expulsion par desquamation.

Les pellicules sont provoquées par un organisme microscopique, le pityriasis. Ce champignon, présent sur tous les cuirs chevelus, reste généralement inactif .Lorsque le champignon se mets à proliférer tout le cuir chevelu, c’est tout l’écosystème local qui se détraque. Le pityriasis aime et préfère les cuirs chevelus gras qui lui permettent de me s’épanouir ; mais peut aussi proliférer dans les cuirs chevelus secs.

Les pellicules grasses se développent sur des cuirs chevelus gras et reste collées sur la tête, en plaques. Vu qu’elles sont engluées dans la séborrhée, elles favorisent la formation de bactéries et en suivent des démangeaisons et irritations et peux générer en dermite séborrhéique avec rougeur débordant jusqu’au front ou aux sourcils.

Les pellicules sèches tombent souvent en neige sur les vêtements et sont dû à des cuirs chevelus trop sec en manque de sébum et craquelle la peau.

Ce qui les provoque :

Shampooings trop agressifs et détergents

Abus de gel ou de laque (mis trop près du cuir chevelu)

Sudation trop excessive

Déséquilibre hormonal (puberté)

Abus de teintures, permanentes

Pour les traitements : Bien différencier les pellicules grasses des sèches (demandez conseils au coiffeur, pharmacien ou dermatologue)

Si elles sont grasses, il existe de très bons shampooings qui aseptisent, apaisent les démangeaisons et assainis le cuir chevelu en le débarrassant de sa flore microbienne, si besoin est.

Si elles sont sèches, des shampooings qui réhydratent les cuirs chevelus et les assainis existent, et pareil n’hésitez pas à demander conseil auprès de professionnel ; dans les deux cas le résultat en dépend.

Pour votre confort, vous pouvez prendre un complexe de provitamine A, E et C, sélénium.

 

ENTRETIEN DE LA CHUTE DES CHEVEUX

La chute de cheveux normaux.

Les cheveux poussent, vivent et meurent. Les cheveux morts tombent et sont normalement remplacés par des jeunes cheveux. La durée de vie d’un cheveu est entre 3 et 7 ans, meurt puis tombe ou bout de quelques mois et se renouvelle.

On ne considère qu’une chute de cheveux inférieurs à 45-60 cheveux par jour peut-être normale. Au-delà c’est une chute anormale.

La chute de cheveux peut être accompagnée de signes suivant : Fatigue, cheveux cassants, pellicules ou croûtes, cheveux gras, fins, démangeaison.

La calvitie :

L’alopécie androgénétique est la chute de cheveux classique chez l’homme.

L’intensité et la rapidité d’apparition et d’évolution de la calvitie dépend de deux facteurs principaux : l’influence des hormones et le terrain génétique.

La calvitie toucherait environ 40% de la population.

La calvitie chez la femme peut évoluer assez rapidement lors de changements hormonaux (accouchement, traitement hormonal etc…..)

La chute de cheveux peut aussi survenir après 3 ou 4 mois suite à une maladie, stress, chirurgie majeur .

En ce qui concerne le traitement, pour ma part, (les meilleurs résultats que j’ai pu constater) étaient en ampoules à base d’Aminexil à appliqué tous les jours pendant 3 mois sur le cuir chevelu après le shampooing. La chute de cheveux stoppait au bout de 15 jours et la qualité des cheveux à la repousse étaient plus épais.

Il est toujours bon à prendre des compléments alimentaires B, oligo-éléments, sel minéraux, acides aminés .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *